L’intelligence ? Oui mais laquelle ? – 1

Psychopédagogie Publié le 27/01/19

Par Agnès Rigny

Sylvain « est nul en maths », mais pourtant il connaît des tas de chansons de rap par cœur.
Léa n’arrive pas à apprendre les verbes irréguliers en anglais, mais elle fait de magnifiques figures de skate.
Tom a du mal à faire ses devoirs d’histoire, mais c’est un as pour comprendre comment fonctionne un smartphone.
Stella ne réussit pas en sport, mais c’est toujours elle que ses amies viennent voir quand elles ont un problème.
Noémie ne réussit pas du tout à avoir de bonnes notes en français, mais elle a une analyse de qui elle est et de comment fonctionnent les autres très fine et très pertinente.

Est-ce que ces enfants manquent d’intelligence? Parfois en entendant ou en lisant certains commentaires sur les copies ou les bulletins, il semble que oui. Les enfants eux-mêmes se mettent à le croire. La réussite scolaire est souvent synonyme d’intelligence.
Comment se fait-il que tel chercheur polytechnicien se retrouve incapable d’animer son équipe?
Pourquoi ce banquier d’affaire, négociateur hors pair, en est-il à son troisième divorce et n’arrive-t-il pas à construire une relation stable et sereine alors que c’est son plus cher désir?
Comment se fait-il que certaines personnes intelligentes adoptent par moment un comportement totalement inapproprié?
Cela nous conduit à nous poser cette question:

Qu’est-ce que l’intelligence ?

D’après Howard Gardner, psychologue américain, l’intelligence repose sur trois composantes :

  1. L’ensemble des compétences donnant la capacité de résoudre un problème.
  2. La capacité à imaginer et à créer un produit ou un service répondant à un besoin et à la culture d’une société donnée.
  3. La capacité à définir des problématiques, à rechercher de nouvelles solutions qui permettront d’acquérir de nouvelles compétences.

On lui doit le concept d’intelligences multiples, qu’il a introduit en 1983. Cette approche permet d’avoir une vision beaucoup plus fine et pertinente de ce sujet.

Pour lui, il y a plusieurs façons d’être intelligent, et ces différentes intelligences semblent être indépendantes les unes des autres. Il travaille en particulier avec Oliver Sacks neurologue, sur des personnes atteintes de graves lésions cérebrales , qui bien que privées de certaines facultés bien précises continuent à exceller dans d’autres domaines. ( Je vous recommande de lire l’Homme qui prenait sa femme pour un chapeau, d’Oliver Sacks, qui nous plonge dans un monde surprenant.) On peut penser aussi aux « idiots savants »: certains sont des calculateurs prodiges mais sont totalement inaptes aux interactions sociales….

Howard Gardner distingue huit types d’intelligence.

Une même personne possède plusieurs intelligences, ou toutes, mais à des degrés de développement divers. Les intelligences les plus valorisées dans le système scolaire sont l’intelligence logico-mathématique et verbale-linguistique. Pourtant, idéalement, l’école devrait permettre de développer tous les types d’intelligence!

Pour être à l’aise dans les apprentissages, il est important de connaître ses intelligences dominantes, et de les utiliser pour faciliter l’apprentissage. Par la suite, on peut également développer ses intelligences les plus faibles.

Les huit intelligences:

L’intelligence logico-mathématique c’est résoudre des problèmes mathématiques, calculer, raisonner, prédire, donner des arguments logiques, faire des hypothèses, des catégories. Chercher, expérimenter.

L’intelligence verbale-linguistique c’est utiliser le langage, lire, parler, débattre, faire de la poésie, apprendre d’autres langues…

Barak Obama, qui possède pas mal d’intelligences….

L’intelligence visuelle spatiale c’est créer des œuvres d’art, dessiner, peindre, dessiner des graphiques, résoudre des casse-têtes, photographier, se repérer dans l’espace, lire et dessiner des plans.

dino-demopoulos-437664-unsplash

L’intelligence musicale c’est chanter, faire de la musique, avoir le sens du rythme, mémoriser des chants et des mélodies, créer des effets sonores.

clark-young-143623-unsplash

L’intelligence kinesthésique c’est pratiquer des sports, mimer, jouer la comédie, danser, manipuler des objets, fabriquer des choses, réparer les objets et les machines.

travis-yewell-314075-unsplash

L’intelligence naturaliste c’est distinguer et classifier les animaux, les plantes, les minéraux. S’occuper des animaux, observer les phénomènes naturels, protéger l’environnement. S’intéresser au fonctionnement du corps humain.

kyle-nieber-636025-unsplash

L’intelligence interpersonnelle c’est comprendre les motivations et les comportements des autres, leurs émotions, leurs sentiments. Eprouver de l’empathie. Aimer être en groupe, coopérer, être un leader et diriger les autres, négocier, être un médiateur.

brooke-cagle-609873-unsplash

L’intelligence intrapersonnelle c’est être conscient de soi-même, se comprendre, savoir définir des objectifs, réfléchir, analyser ses émotions, connaître ses forces et ses faiblesses, se baser sur son expérience pour comprendre et pour expliquer.

vanessa-bumbeers-117946-unsplash
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *