Faire ou ne pas faire les devoirs avec ses enfants?

Psychopédagogie Publié le 02/09/19

C’est la rentrée scolaire,

et après les vacances, se posent ou se reposent les lancinantes questions:

Comment va se passer le temps des devoirs?
Et si je n’y arrive pas, faut-il ou pas lui faire donner des cours particuliers?
Comment choisir son professeur particulier?

Quand on veut intervenir dans la scolarité de son enfant, la première question à se poser est plutôt: y a-t-il une demande d’aide de la part de mon enfant?
Car il n’y a rien de plus démotivant que de faire « à la place de », et cela peut même grandement entamer la confiance de l’enfant, qui recevra le message « tu n’es pas capable, tu n’es pas à la hauteur ».

Il faut donc agir avec finesse. J’aime utiliser la métaphore de la canne à pêche et du poisson souvent utilisée en coaching, issue d’un vieux proverbe chinois.

Quand un homme a faim, il vaut mieux lui apprendre à pêcher que lui donner du poisson.

Dans le cadre de l’accompagnement de ses enfants, c’est important d’avoir cela à l’esprit. Les aider peut-être, mais surtout leur donner confiance et les accompagner vers l’autonomie.

Pour en savoir plus, je vous invite à lire mon article « Donner du poisson ou apprendre à pêcher« .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *